Témoignage d’une utilisatrice de BSF Campus

Seulement trois mois après son lancement, la plateforme BSF Campus comptabilise 1200 inscrits. Il nous semblait  intéressant d’échanger avec quelques uns de nos usagers afin de comprendre les modalités d’utilisation de l’outil dans le monde de la bibliothèque.

Daniela Muscalu, une de nos utilisatrices, a bien voulu partager avec nous sur cette plateforme qu’elle a connue dès son lancement, grâce aux réseaux sociaux qu’elle suit de près pour sa veille professionnelle.

Bibliothécaire de liaison à la bibliothèque universitaire Lille 1, futur Learning Center  Lilliad, Daniela Muscalu est en charge des acquisitions, du signalement des ressources et de la formation documentaire dans le domaine des Sciences de la Vie. Elle sert également d'interface avec l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) de Biologie pour mieux répondre aux besoins de la communauté scientifique.

A notre demande de retour critique  sur la formation elle nous répond : « J’ai commencé les deux parcours publiés initialement que j’ai beaucoup appréciés, notamment les leçons sur la bibliothèque, un métier, des contextes, une posture. J’ai trouvé le parcours sur la médiation et l’animation culturelles extrêmement enrichissant : une approche pédagogique  ludique d’une notion de service émergente en Bibliothèque Universitaire et en quête de valorisation. J’attends avec impatience le module sur l’innovation et la gestion de projet ».

Bibliothécaire en activité, Daniela Muscalu utilise BSF Campus comme un outil de mise à jour de sa culture professionnelle qui l’accompagne dans l’évolution des ses fonctions en lien avec ses usagers. 

De manière plus concrète, si Daniela Muscalu devrait mettre en pratique un seul aspect de la formation dans le but d’innover et d’améliorer ses services de bibliothécaire, c’est la médiation et le management participatif qu’elle choisirait. En effet, travailler en « mode projet » en mobilisant de manière transversale toutes les compétences sur une stratégie précise permet, selon elle, de mieux répondre aux besoins de ses usagers.

Les missions d’une bibliothèque selon Daniela Muscalu

Mis à part la mission éducative, culturelle et scientifique, une bibliothèque doit également être un vecteur de socialisation, d’intégration et d’inclusion de ses multiples publics. Garante de la démocratie, de la laïcité, de l’accès libre et illimité à la connaissance et à la culture sous toutes ses formes (scientifique, technologique, de loisir), la bibliothèque présentée par Daniela Muscalu joue également un rôle citoyen important. La bibliothèque du futur devient pour elle un 4ème lieu à la fois patrimonial, culturel, d’apprentissage, et de partage des savoirs sans aucune discrimination. Elle souligne également sa volonté de voir les bibliothèques de demain se développer pour et avec les usagers.